Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Résumé. La journée d’étude et la publication de ses actes croisent logiques d’artistes (performing arts) et de scientifiques en arts du spectacle vivant et/ou études sportives. Elle initie une ethnographie de la performance « art-sport » dans le contexte de l’olympiade culturelle (2020-24), vers les Jeux olympiques de Paris (2024). Ses travaux documentent sur les pratiques performatives urbaines et spectaculaires se développant à la fois dans la rue et en ligne (jonglage, dondurma, sign spinning, freestyle ball, breakdance, street workout…) en articulation avec les politiques publiques territoriales et ses acteurs associatifs locaux. La notion d’esthétique constitue l’axe transversal de l’idée de « art-sport » émergeant des pratiques de recherche-création du Groupe GONGLE · Expérimentations sociales et théâtrales. Sa dynamique « art-sport » questionne a) le rapport entre mouvement olympique local et spectacle vivant, b) la mise en scène de la dramaturgie sportive, c) l’esthétique du théâtre documentaire et d) ses effets sur les territoires.

Argumentaire. L’ethnographie de la performance « art-sport » contribue à ouvrir une perspective interdisciplinaire entre d’une part le champ de l’esthétique, des sciences et technologie des arts, d’autre part celui des sciences et techniques des activités physiques et sportives. L’approche ethnographique envisagée appelle à soumettre à l’analyse des données inédites produites par la recherche-création en théâtre documentaire et/ou anthropologie théâtrale sur les effets socio-esthétiques des pratiques artistiques et participatives dans le contexte d’un « territoire monde » comme la Seine-Saint-Denis, ses espaces non-dédiés (équipements sportifs, rue, YouTube, Instagram, TikTok, etc.), et la temporalité d’une olympiade culturelle. Il s’agit d’appréhender la pérennisation de ces effets, mais aussi la remise en question des divisions institutionnelles de l’action publique territoriale dans les domaines artistiques, sportifs et socioculturels. Des travaux antérieurs portent sur les rapports entre sport et arts plastiques et cinéma, mais le plus souvent du point de vue des études sportives pour les représentations du sport. En revanche, la fertilisation croisée sport et arts du spectacle vivant a donné lieu à peu de recherches vraiment approfondies. Les contributions attendues participent donc dans un premier temps à un état des réflexions sur les thématiques inhérentes à l’ « art-sport » par une documentation artistique, socio-ethnographique et historique de l’émergence de l’esthétique « art-sport » et des politiques publiques. Dans un second temps, elles témoignent des manières nouvelles de mener des recherches par les arts du spectacle vivant. Les contributions questionneront l’idée d’olympiade artistique, au-delà de celle d’olympiade culturelle. Comment l’ « art-sport » met-il en scène les cités ? Dans quelle mesure cette mise en scène emprunte-t-elle au sport ou au cirque, à la danse, au théâtre, aux pratiques artistiques urbaines ? Quelles analogies entre le parcours émotionnel, d’une part du performeur sportif et celui de l’artiste (acrobate, jongleur, comédien, etc.), d’autre part entre les spectateurs de sport ou d’art vivant ?  Elles rendront compte de la diversité esthétique et de l’histoire, non écrite, des pratiques ludo-sportives virtuoses (chinlone, dakao, boomerang, skate, parkour, BMX…), leur influence dans les dramaturgies actuelles, de plateau, de corps, circassiennes…

Ressources en ligne utiles sur l’ « art-sport » :

Comité d’organisation

  • Vincent BERHAULT (Maison des jonglages)
  • Nil DINÇ (GONGLE)
  • Patrick MIGNON (GONGLE)
  • Henriette MORRISON (GONGLE)
  • Pierre PHILIPPE-MEDEN (RiRRa 21, Montpellier 3, SOFETH)

Comité scientifique et artistique

  • Bernard ANDRIEU (I3SP, Université de Paris, SFPS)
  • Laurent BERGER (RiRRa 21, Montpellier 3)
  • Vincent BERHAULT (Maison des jonglages)
  • Nil DINÇ (Gongle)
  • Stéphane HÉAS (VIPS2, Rennes 2, SFPS)
  • Gilles LECOQ (SFPS)
  • Philippe LIOTARD (LViS, Lyon 1, SOFETH)
  • Patrick MIGNON (GONGLE)
  • Pierre PHILIPPE-MEDEN (RiRRa 21, Montpellier 3, SOFETH)

Informations et calendrier. Les propositions de communication sont à envoyer en français ou en anglais avant le 15 janvier 2021 à l’adresse : Henriette Morrisson. Sous forme de résumé (500 mots max.), en format .doc ou .docx (police Times new roman, taille 12, interligne 1,5), les propositions de communication comprendront : la problématique, les principales questions, les sources, la méthodologie, les résultats et cinq mots clés. Les propositions seront soumises au Comité scientifique et artistique qui remettra son expertise pour le 25 janvier 2021. Les consignes nécessaires pour la publication des actes dans la revue L’Ethnographie · Création · Pratiques · Publics seront transmises avec les retours d’expertise.

Mots clés. Olympisme, performing arts, cirque, danse, théâtre, sport, espace public, web, corps, esthétique

Date. Samedi 5 juin 2021

Lieu. Maison des sciences de l’homme Paris Nord

Contact. Henriette Morrisson

URL de référence. Gongle, Maison des Jonglages