Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

EUGENIO BARBA, L’ODIN TEATRET, L’ISTA ET LA TRADITION

 

Exposé de Jean-Marie Pradier

 

Dans le cadre du cours « Théâtre & Traditions »

De l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

 

En distanciel (Zoom)

 

Le vendredi 9 avril 2021 de 9 :15 à 11 :15

 

Argument : Dès la fondation de l’Odin Teatret en octobre 1964 à Oslo (Norvège), Eugenio Barba, né en 1936 à Brindisi (Italie), s’est employé à brouiller les fausses évidences et les schémas mentaux simplistes. Pour le comprendre nous devons nous référer au blason de l’Odin – contraria sunt complementa – emprunté à celui du physicien Niels Bohr, et au concept d’Héraclite : l’énantiodromie. Mon exposé propose une exploration de la référence paradoxale à la tradition dans les diverses créations de l’Odin – spectacles, anthropologie théâtrale, ISTA, publications. La notion croise celle d’identité professionnelle, centrale dans le discours de Barba. Au cœur de son intérêt pour les arts du spectacle vivant asiatiques, la tradition devient un oxymore: elle ne vit que par la mort. La « Tradition » a été en 1994 le thème central de la 8ème session de l’ISTA qui s’est tenue à Londrina (Brésil). Au moment où paraît la version française des Cinq Continents du Théâtre, dans la continuité de L’Energie qui danse, il est bon de revenir sur l’aventure exceptionnelle de l’International School of Theatre Anthropology en 1979, l’une des racines de l’ethnoscénologie.

 

Référence biblio. : Rina Skeel (ed.), The Tradition of ISTA. Londrina : Filo, 1994 164p. ; Eugenio Barba et Nicola Savarese, Les Cinq continents du théâtre. Faits et légendes de la culture matérielle de l'acteur. Montpellier : Deuxième époque, coll. "les voies de l'acteur", 2020, 408p.

 

Notice bio. : Jean-Marie Pradier, Professeur émérite de l’université Paris 8. Membre de l’EA Scènes du monde, création et savoirs critiques, associé à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (CNRS P8 USPN) où il est responsable du projet « Atelier de psychothérapie à médiation artistique et risques de trouble de stress post-traumatique dans le contexte de l’épidémie de Covid 19. Une piste d’intervention. » Invité en 1979 par E. Barba à participer à la création de l’International School of Theatre Anthropology, il y a été chargé de la rédaction des rapports d’activité. Ses travaux en ethnoscénologie portent sur la pluridisciplinarité dans la recherche, en particulier la nécessaire implication des sciences du vivant, de la société et du langage dans l’approche de l’esthétique des pratiques performatives.

 

Dernières publications

 

 

Lien Zoom : ici

Contact : Arianna Bérénice De Sanctis ; Pierre Philippe-Meden